Les logiciels libres... beaucoup plus que la gratuité

Pour la plupart des responsables en TI, les mots logiciels libres ou communément dits "Open Source" sont synonymes de gratuité. Bien que cela soit vrai pour une grande majorité de logiciels libres, il demeure néanmoins que le plus grand avantage de ces solutions réside dans la disponibilité du code source. Voici pourquoi...

Imaginons un instant que vous achetiez une voiture et que le vendeur vous tienne un discours comme celui-ci:

  • Vous ne pourrez sortir de la région avec votre voiture.
  • Vous devrez obligatoirement faire le plein dans nos stations services.
  • Dites-nous combien vous prévoyez de passagers car vous devez un montant supplémentaire pour chacun.
  • L'entretien devra être effectué seulement dans notre garage.

Soyons honnête, personne n'accepterait de telles conditions d'utilisation de son propre véhicule.

Pourtant, voilà le genre de "discours" que les logiciels dits propriétaires fournis par les principales entreprises comme Microsoft et Adobe (et beaucoup d'autres) imposent aux consommateurs. La très grande majorité des décideurs en entreprises ne considèrent que les solutions propriétaires pour leurs services informatiques. Pourquoi ne considèrent-ils pas les solutions libres? Probablement par ignorance tout simplement.

En comparaison, que proposent les logiciels libres ?

Plusieurs solutions libres sont connus de tous, par exemple, Mozilla Firefox, OpenOffice, MySQL, PHP, FreeBSD, Android et Apache. Ses logiciels sont utilisés quotidiennement par des millions d'usagers.

Des logiciels libres existent pour tous les secteurs technologiques ou presque et sont, pour la plupart, de qualité égale voire même supérieure à leurs concurrents propriétaires. Ces logiciels sont le fruit de la collaboration de millier de programmeurs qui contribue au développement et l'amélioration continue de ces diverses solutions.

Pourquoi opter pour des logiciels libres ?

Parce que leur style de développement et surtout leur licence permettent de modifier leur code source selon nos propres besoins. En d'autres mots, n'importe quel utilisateur a la permission d'apporter des modifications aux codes sources afin de répondre à ses exigences spécifiques. Dans un monde où la concurrence est devenue planétaire, il est primordial que chaque entreprise puisse adapter son infrastructure technologique à sa propre réalité. Chaque entreprise a le défi quotidien d'accroître son efficacité et par conséquent sa rentabilité, voire même sa viabilité.

Comment voulez-vous vous démarquer de vos concurrents si vous utilisez les même logiciels qu'eux et qui plus est ne convient probablement pas parfaitement à vos processus internes vous dictant ainsi votre mode d'opération.

L'avenir des logiciels libres

Ne vous leurrez pas, pendant que les compagnies nord-américaines se confinent dans des technologies fermées et immuables, les économies émergentes - l'Inde par exemple - se dotent de solutions libres qui leur confèrent souplesse, efficacité, rapidité d'adaptation et ce à un coût moindre. Même la Russie, devra d'ici 2015 considérer le remplacement de ses technologies propriétaires par des solutions libres tel qu'annoncé par le premier ministre Vladimir Poutine . Récemment lors du Salon du logiciel libre de Québec, Mme. Michelle Courchesne, présidente du Conseil du trésor et ministre responsable de l'Administration gouvernementale, annoncait la mise en place officielle d'une politique gouvernementale obligeant les institutions du gouvernement à considérer les solutions libres dans les processus d'appel d'offres. L'avenir du logiciel libre s'annonce très prometteur et surtout omniprésent.

Bien que la gratuité demeure un avantage indéniable, il est clair que l'ouverture du code source des logiciels libres soit l'avantage prédominant des ces solutions.

Je ne prétends pas que les solutions libres conviennent à tous mais au moins aujourd'hui vous avez le choix. Avant de faire le déploiement de votre prochain logiciel propriétaire prenez le temps de regarder les alternatives et les avantages d'une solution libre.